Arrestations en masse au Sahara occidental

Près de 163 personnes auraient été arrêtées après le raid des forces armées marocaines dans le camp de Gdim Izik, dans la ville de Lâyoune au Sahara occidental, ont annoncé mercredi les autorités marocaine, rapporte LeMonde.
Le Front Polisario a affirmé hier que l’attaque avait fait 11 morts, 723 blessés et près de 159 portés disparus côté sahraoui, alors que le Maroc fait état de 9 morts dont huit parmi les forces de l’ordre.