Arche de Zoé : « Les Tchadiens respecteront l’accord de 1976 »

Le ministre tchadien de la Justice, Albert Pahimi Padacké, a assuré jeudi que « les Tchadiens respecteront l’accord de 1976 » qui pourrait permettre aux membres de l’Arche de Zoé de purger leur peine en France. Les six Français ont été condamnés mercredi à N’Djamena à huit ans de travaux forcés pour avoir tenté d’emmener 103 enfants du Tchad vers la France. Chacun d’entre eux a demandé son transfèrement mercredi soir, une démarche que Paris doit également accomplir auprès de N’Djamena, rapporte TV5.