Angola : la fièvre jaune tue 51 personnes

Selon un bilan communiqué ce lundi par les autorités sanitaires angolaises, l’épidémie de fièvre jaune qui sévit en Angola a fait 51 morts sur 240 cas suspects depuis le 30 décembre. « L’épicentre de l’épidémie se trouve dans la municipalité de Viana », ville située dans la banlieue est de la capitale Luanda, où « 29 décès et 92 cas » ont été recensés, selon la directrice nationale de la santé publique Adelaide de Carvalho. D’après elle, une campagne de vaccination a été lancée dans le pays, et 451 00 personnes ont déjà été immunisées, sur 1,5 million prévues.