Aminatou Haïdar « ira jusqu’à la mort »

La militante indépendantiste, Aminatou Haïdar, a observé mardi son 23ème jour de la grève de la faim à l’aéroport de Lanzarote (Canaries) pour pouvoir retourner au Sahara occidental, rapporte Atlas Vista. Elle « ira jusqu’à la mort » s’il le faut, a indiqué lundi son compagnon, Bachir Lekhfawni au journal ABC. « Nous attendons son retour, morte ou vive », a-t-il ajouté. « Son retour est certain. Ce que nous ignorons, c’est si elle l’effectuera dans un cercueil. Vu comment se présentent les choses, je vois une fin malheureuse ».