Alpha Condé gracie des manifestants du 27 septembre

Le Président Guinéen, Alpha Condé, a gracié lundi une dizaine d’opposants guinéens interpellés lors de la marche organisée le 27 septembre. Le mois dernier, à la suite d’une rencontre entre le chef de l’Etat et les partis d’opposition, 25 détenus avaient déjà été gracié. Une grâce présidentielle perçue comme une volonté d’apaisement politique. Selon l’agence Xinhua, ce sont 16 détenus qui ont été libéré lundi 5 décembre. Ces nombreuses libérations sont l’un des préalables de l’opposition, qui exige la libération de tous les prisonniers du 27 septembre avant d’entamer tout dialogue avec le pouvoir en place.