Algérie : les revenus pétroliers en chute de près de 40%

Principale ressource de l’Algérie, les revenus pétroliers ont enregistré une chute de près de 40% au premier trimestre de cette année par rapport à la même période de 2015. C’est ce qu’ont annoncé, ce mercredi 20 avril 2016, les douanes algériennes. Sur les trois premiers mois de cette année, les ventes d’hydrocarbures ont rapporté 5,5 milliards de dollars (4,85 milliards d’euros) contre 9,1 milliards de dollars (8 milliards d’euros) au premier trimestre 2015, soit une baisse de 39%. Les douanes ont expliqué cette chute vertigineuse par la baisse continue des cours du pétrole depuis juillet 2014. La chute des recettes pétrolières a eu pour conséquence de creuser le déficit commercial qui a atteint 5,6 milliards de dollars au premier trimestre contre 3,4 au premier trimestre 2015.