Algérie : le Président déclare que la colonisation française est un « génocide contre le peuple algérien »

Le Président algérien est revenu sur la colonisation française de son pays, déclarant que « ce n’était pas seulement un génocide contre le peuple algérien, mais un génocide contre l’identité algérienne ». Abdelaziz Bouteflika faisait référence aux massacres de Sétif, Guelma et Kherrata du 8 mai 1945, commis par les forces coloniales de l’Hexagone, rapporte Liberté Algérie.