Algérie: le fils du co-fondateur du Front islamique du salut (FIS) tué

Le fils d’Ali Belhadj, co-fondateur du Front islamique du salut (FIS) dissout en 1992, a été tué lundi par les forces de sécurité alors qu’il s’apprêtait à commettre un attentat terroriste à Alger, rapporte le quotidien Ennahar. En 2006, Abdelkahar Belhadj a rejoint Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et pris le nom de guerre de « Mouawia ». Ali Belhadj avait accusé les services de sécurité d’avoir kidnappé son fils après sa disparition en 2006. L’accusation avait été démentie. Abdelkahar Belhadj était apparu quelques mois plus tard dans une vidéo diffusée sur la chaîne qatariote Al-Jazira.