Algérie : l’assassin présumé d’Ali Tounsi perd la mémoire

Le colonel à la retraite Oultache Chouaïb, l’auteur de l’assassinat contre le directeur général de la sûreté nationale (DGSN) Ali Tounsi, jeudi dernier, a été entendu lundi soir par le procureur général près la cour d’Alger. Selon le quotidien Liberté, l’homme a assuré aux enquêteurs qu’ « il ne se rappelait pas de son acte ». Le colonel Oultache sera soumis dans les deux prochains jours, ajoute la même source, à une expertise psychotechnique qui statuera sur sa responsabilité mentale au moment des faits.