Algérie/France : Nicolas Sarkozy ne s’excuse pas mais dénonce le système colonial

Le président Nicolas Sarkozy, en visite d’Etat en Algérie, a dénoncé lundi le système colonial qu’il juge « profondément injuste », sans pour autant présenter ses excuses aux dirigeants algériens, relate Le Monde. Le ministre des Moudjahiddine, Mohamed Chérif Abbès, qui avait accusé Nicolas Sarkozy d’être inféodé à « un lobby juif », avait demandé à ce dernier, afin de parvenir à une réconciliation totale entre les deux pays, de reconnaître les crimes de la période coloniale.