Algérie : décès du journaliste Mohamed Tamalt

Le journaliste britanno-algérien Mohamed Tamalt qui était en détention depuis juin 2016 est décédé ce dimanche à la suite d’une grève de la faim. Il avait été condamné en juillet à une peine de deux ans de prison. La France a fait part de sa préoccupation par une déclaration du Quai d’Orsay, rappelant “son attachement à la liberté de la presse et à la liberté d’expression partout dans le monde.” Mohamed Tamalt s’occupait d’un blog mettant en cause des responsables algériens et leurs familles.