Alger rend ses chasseurs Mig-29 à Moscou : décision politique ou technique ?

C’est pour des raisons « politiques » que l’Algérie aurait annulé une commande de 34 chasseurs russes Mig-29 d’un montant de 1,3 milliard de dollars, a déclaré lundi le chef de l’Agence fédérale russe de l’Industrie. « Ce ne sont pas des questions de production. Chaque pays cherche des alliés et le secteur des armements, c’est aussi la recherche d’alliés », a ajouté Andreï Doutov dans une interview au quotidien russe Vedomosti. Lorsqu’en février dernier Alger avait annoncé son intention de rendre les appareils à Moscou, en raison de leur qualité inférieure, des analystes russes avaient estimé que le problème des Mig était surtout dû à des pressions de la France, qui tente de vendre à l’Algérie ses chasseurs Rafale, rappelle Jeune Afrique.com.