Alger défend son intervention lors de l’attaque d’In Amenas début 2013

L’Algérie a défendu ce vendredi son intervention à In Amenas un an après l’attaque par un groupe islamiste de ce site gazier, qui s’est soldée par la mort de 38 otages et de 29 assaillants.