Agences pirates

Le satellite n’est plus l’apanage des gens aisés. 150 sociétés à Alexandrie et 90 au Caire se chargent de pirater les chaînes câblées ou satellites, et de les diffuser dans les foyers égyptiens pour quelques dizaines de livres par mois. Dans le plus grand mépris du droit de la propriété intellectuelle, mais pour le plus grand plaisir de milliers de foyers, note Al Ahram.