Afrique du Sud : la politique étrangère n’est pas la priorité de Jacob Zuma

Jacob Zuma, le nouveau président sud-africain, devrait reléguer la politique étrangère au second plan, indique TV5. Le programme du chef d’Etat s’axera plus sur l’amélioration des services publics déficients, la lutte contre la pauvreté et la création d’emplois. Une priorité qui tranche avec son prédécesseur, Thabo Mbeki qui intervenait régulièrement dans les crises africaines, notamment en Côte d’Ivoire et au Soudan.