Afrique du Sud : l’ANC au bord de l’implosion

Le parti du Congrès National Africain est au bord de la scission. Plusieurs membres de l’ANC ont fait sécession ces dernières semaines et la branche dissidente grossit de jour en jour. Une convention nationale aura lieu le 2 novembre prochain, a annoncé l’ancien chef de gouvernement de la province Khao-Teng qui vient de quitter le parti à son tour. Jacob Zuma, actuel patron du parti, a essayé de minimiser l’incident, mercredi soir, à la télévision sud africaine. L’ANC pourrait anticiper les élections pour endiguer cette vague de contestation, rapporte RFI.