Afrique du Sud : des sanctions décidées contre Laurent Gbagbo

L’Afrique du Sud a décidé d’appliquer la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, votée jeudi, appelant à un gel des avoirs de Laurent Gbagbo et ses proches. Cette décision a été annoncée aujourd’hui par le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan. L’Afrique du Sud était l’un des rares pays africains qui soutenait indirectement Laurent Gbagbo au début du conflit post-électoral. Le gouvernement de Jacob Zuma avait émis des doutes sur les résultats des élections présidentielles avant de se rallier à la position de l’ONU et de la communauté internationale reconnaissant Alassane Ouattara comme le président élu de la Côte d’Ivoire.