Afrique du Sud : crise au sommet

Mardi, le Président sud-africain Thabo Mbeki a « relevé de ses fonctions » son vice-Président Jacob Zuma, jusque-là pressenti pour lui succéder en 2009. Cette mise à l’écart fait suite à la condamnation, la semaine dernière, du conseiller financier de Zuma à 15 ans de prison ferme. Schabir Shaik a été notamment reconnu coupable d’avoir versé près de 160 000 euros au numéro 2 du régime pour décrocher plusieurs contrats, rapporte le Mail and Guardian.