Afrique centrale : baisse attendue de la croissance en 2009

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), table sur un taux de croissance de 3% en 2009, contre 5% en 2008. cette baisse attendue s’expliquerait par «un ralentissement prononcé de l’économie mondiale» et par la baisse du cours des matières premières.
En novembre, le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), avait évoqué cette baisse, prévoyait initialement une croissance de 4% pour 2009, rappelle ce mercredi Les Echos.