Abdelmalek Sellal rassure : « L’Algérie n’est pas en faillite »

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a déclaré que l’Algérie n’est pas “en faillite” malgré la baisse des revenus des hydrocarbures.

En visite dans la ville de Annaba, le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a saisi l’opportunité pour effectuer une déclaration dans le sens de rassurer les Algériens, indiquant que le pays n’est pas “en faillite” malgré la baisse des revenus des hydrocarbures.

« Depuis la chute des prix du pétrole, des mesures économiques courageuses et rationnelles ont été prises pour faire face à cette nouvelle situation induite par le crash pétrolier mondial », a soutenu Abdelmalek Sellal dans une déclaration reprise par l’agence officielle APS. Pour le chef du gouvernement algérien, « cette démarche économique vise à impulser au pays une nouvelle dynamique et le faire sortir d’une économie dépendante de la rente pétrolière, tout en préservant le cachet social et humain de notre politique économique ».

Abdelmalek Sellal a en outre ajouté le pays « fait face actuellement à deux défis majeurs : l’un sécuritaire et l’autre économique ». Rappelant que « malgré la crise, le gouvernement tiendra ses promesses ».