Congo - Egypte - Ghana - Guinée équatoriale - Pan Afrique - Zambie
Zambie, Guinée Equatoriale, Al Ahly : ces équipes qui ont marqué l’année 2012
L’année 2012 touche déjà à sa fin. Une saison de football une nouvelle fois riches en émotions, mais surtout en rendez-vous sportifs où les clubs et sélections africaines se sont illustrés par leur parcours. La Zambie a brillamment décrocher la Coupe d’Afrique des nations chez les hommes. La Guinée Equatoriale en a fait de même chez les dames, alors que Al Ahly a remporté une 7e Ligue des Champions. Petit coup d’oeil dans le rétroviseur.

La Zambie, le sacre inattendu

Sans doute la sensation de l’année sur le continent. Arrivés à la CAN 2012 sans faire de bruit, les Chipolopolos d’’Hervé Renard ont frappé un grand coup en déjouant tous les pronostiques pour remporter le trophée au nez et à la barbe de la Côte d’Ivoire lors d’une finale qui s’est joué aux tirs au but. Un premier succès pour les Zambiens dans la compétition, mais aussi et surtout l’occasion pour le capitaine Chris Katongo, élu meilleur joueur du tournoi, et ses coéquipiers d’honorer la mémoire des "aînés", qui ont péri lors du crash aérien du 27 avril 1993 alors que l’équipe se rendait au Sénégal pour y disputer un match éliminatoire à la Coupe du monde.

La Guinée Equatoriale Dames, comme une évidence

Hôte de la 8e édition de Coupe d’Afrique des nations version féminine, la Guinée Equatoriale n’a pas raté l’occasion de remporter son 2e titre continental devant son public. Favorites en compagnie des tenantes du titre nigérianes, les filles du Nzalang Nacional feminino se sont montrées intraitables tout au long de la compétition et son allés chercher leur couronne en dominant très largement l’Afrique du Sud en finale (4-0. Les coéquipières de Genoveva Anonman ont assuré le spectacle et surtout réussi l’exploit d’inscrire 18 buts sans en encaisser un seul. Une belle performance.

Le Ghana U17 Dames sur le podium en Coupe du monde

Présente au mois d’octobre en Azerbaïdjan pour y disputer la Coupe du monde Féminine des moins de 17 ans, le Ghana a décroché une belle médaille de bronze dans la compétition. Battues en demi-finale par la France, les protégées du sélectionneur Ma-Sud Dramani ont su se remotiver pour aller au bout de leur aventure et s’imposer d’une courte tête face à l’Allemagne (1-0), le tout en étant en infériorité numérique pendant près d’une heure de jeu. Les Black Maidens ont ainsi permis au continent africain de remporter sa première médaille dans cette catégorie.

Al Ahly, le Pharaon de la Ligue des Champions

Déjà club le plus titré dans la compétition avec six sacres, Al Ahly a ajouté une 7e Ligue des Champions à une galerie de trophées déjà bien garnie. Au terme d’une double confrontation en finale face au tenant du titre l’Espérance de Tunis, les Diables Rouge ont su déjouer les pronostiques lors du match retour et s’imposer avec la manière sur la pelouse de leurs adversaires (1-1, 0-2). Une victoire qui revêt une très forte symbolique après la tragédie survenue le 1er février à Port-Saïd, où près de 74 personnes, essentiellement des supporters d’Al Ahly, ont trouvé la mort, victimes des fans d’Al Masry.

AC Léopards Dolisie, la belle surprise

Un duel final entre les riches formations soudanaises était attendu en Coupe de la Confédération, ce sont finalement les Congolais de Dolisie qui ont raflé la mise. Seule équipe à avoir disputé cette édition de la compétition depuis le premier tour, l’AC Léopards Dolisie a fait chuter de nombreux prétendants au titre pour se défaire des Maliens du Djoliba lors de la dernière opposition. En ballottage favorable après la manche aller (2-2), les Fauves ont forcer la décision lors de la manche retour devant leur public (2-1) pour remporter le trophée pour la première fois de leur histoire. Il ont par la même occasion permis au Congo de renouer avec un succès continental après près de 40 ans de disette.


Congo



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com