Espagne - France - Maroc - Nigeria
Youssef El Arabi et Obafemi Martins, la renaissance en Espagne
Partis s’exiler respectivement en Arabie Saoudite et en Russie, l’attaquant marocain Youssef El Arabi et le Nigérian Obafemi Martins ont décidé cet été de retourner dans un championnat majeur la Liga. Le Lion de l’Atlas a rejoint Grenade et le Super Eagle Levante. Les deux joueurs africains ont comme objectif commun de relancer leurs carrières professionnelles qui ont connu un coup d’arrêt. Après plus de 9 journées, ils sont en train de réussir leur pari.

En voie de disparation en Arabie Saoudite et en Russie, Youssef El Arabi et Obafemi Martins ont retrouvé la lumière en Espagne. Après une belle saison en Ligue 1 avec Caen en 2011, 17 buts inscrits en 38 matchs, Youssef El Arabi a privilégié l’aventure en Arabie Saoudite à Al Hilal pour poursuivre sa progression et confirmer son explosion au haut niveau en juin 2011. Un mauvais choix sur le plan sportif car dans un championnat plus faible que la Ligue 1, ses performances qui ont été bonnes avec le club saoudien, 12 buts en 21 rencontres, sont passées inaperçues. Conscient de s’être trompé au niveau de son orientation de carrière, le joueur de 25 ans a voulu à tout prix revenir dans un championnat majeur pour prouver que sa réussite avec le club normand n’était pas du hasard.

C’est chose faite depuis juillet, l’international marocain a rejoint pour 4 ans Grenade, la formation andalouse qui évolue en Liga. C’est donc en Andalousie en Espagne que le Lion de l’Atlas a décidé de confirmer sa belle saison française à Caen. Après quelques matchs d’adaptation au football espagnol, l’ancien joueur d’Al Hilal a trouvé son rythme de croisière en Liga en marquant trois buts lors des trois dernières journées de championnat face à Majorque sur penalty, Saragosse et Levante. A la suite de ces bonnes performances avec Grenade, le joueur de 25 ans a été appelé pour le match retour du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 face au Mozambique avec le Maroc. Titulaire dans ce match capital, le buteur marocain a délivré une passe décisive et marqué un but. Le natif de Caen semble avoir réussi son retour au premier plan, à lui de confirmer dans les semaines venir.

Martins fait oublier Koné

Même son de cloche pour le Nigérian Obafemi Martins qui comme Youssef El Arabi a décidé de rejouer dans un championnat majeur pour relancer une carrière professionnelle qui tournait au ralenti en Russie au Rubin Kazan. Le Super Eagle qui s’est égaré à l’est, a trouvé refuge cet été en Espagne à Levante. Le club de Valence attendait du joueur de 28 ans, qui a signé un contrat de deux ans en septembre dernier, qu’il remplace le buteur ivoirien Arouna Koné parti cet été à Wigan. La saison dernière, l’Eléphant a inscrit 17 buts en 39 matchs avec les Grantes. Ses réalisations ont permis au deuxième club de Valence de terminer 6e de Liga en 2012 et ainsi de se qualifier pour la Ligue Europa.

Après 9 journées de Liga, l’international nigérian porte son total de but à 4 en 5 matchs disputés. Dont une réalisation dans le derby de Valence qui offre la victoire à son équipe, un doublé face à Grenade qui permet à son club de remporter à nouveau les trois points, sans oublier le but inscrit dans les dernières minutes face à la Real Sociedad qui apporte un nouveau succès à Levante. En offrant le derby de Valence à Levante, Obafemi Martins a conquis les supporters et les dirigeants. De plus, le Super Eagle est en passe de réussir son pari de se relancer après des années difficiles en Russie avec le Rubin Kazan. S’il continue à ce rythme, l’ancien joueur de Newcastle a de grandes chances de participer à la CAN 2013 avec le Nigeria.


Espagne



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com