France - Tunisie
Wissam Ben Yedder lâche la Tunisie
L’attaquant de Toulouse, Wissam Ben Yedder a finalement tranché pour la France. D’origine tunisienne, le joueur de 22 ans a décidé de porter chez les A, le maillot de l’équipe de France. Il a annoncé cette décision lors d’un entretien dans l’émission du Canal Football Club ce dimanche.

Ben Yedder a choisi la France. Possédant la double nationalité, française et tunisienne, l’attaquant de Toulouse, Wissam Ben Yedder a décidé de jouer pour les Bleus chez les A. "J’avais longuement réfléchi et pour l’instant comme j’ai déjà goûté au maillot de l’équipe de France, j’aimerais bien y regôuter aussi, c’est un bon projet", a-t-il indiqué à Canal +, lors d’un entretien dans le Canal Football Club. Une nouvelle qui devrait rassurer Didier Deschamps, sélectionneur de l’équipe de France. "Plusieurs joueurs en Espoirs, et même des U19 et U18, sont sollicités par d’autres pays. On sera toujours confronté à ce problème là", a-t-il dit le 25 novembre sur Canal+. Mais aussi Laurent Blanc, ancien sélectionneur de l’Equipe de France, qui regrettait de voir des joueurs qui disposent de plusieurs nationalités, jouer pour la sélection nationale d’un autre pays que la France, en 2011 dans le débat des binationaux .

Formé à Toulouse, le joueur de 22 ans qui a fait ses débuts en futsal à Garges-les-Gonnesse, a été repéré par Toulouse à Alfortville. Cette saison, il est l’une des révélations de cette Ligue 1 avec 9 buts inscrits en 15e journées, devancé par le Suèdois Zlatan Ibrahimovic et le Lyonnais Bafetimbi Gomis au classement des buteurs. Des performances qui ne laissent pas insensibles, Didier Deschamps. "S’il n’avait rien fait, il n’aurait pas été bloqué", le technicien français fait à l’allusion à sa sortie nocturne à Paris entre la double confrontation France-Norvège en octobre dernier chez les espoirs qui lui a valu 1 an de suspension. Ben Yedder a fait appel de cette sanction car il reste persuadé qu’il peut dans un avenir proche intégrer les A.

Trabelsi a tout tenté

Derrière l’incontournable Karim Benzema, la question de sa doublure officielle reste en suspens chez les Bleus. Si le Gunner Olivier Giroud et le Lyonnais Bafétimi Gomis sont un ton au dessus et se battent pour ce rôle là, le Toulousain Wissam Ben Yedder peut aussi se mêler dans la course si il continue à empiler les buts en Ligue 1. C’est dans cette optique là, que le natif de Sarcelles a décidé de jouer pour la France. Un choix discutable car il y a embouteillages dans ce secteur de jeu. Et la Tunisie dans tout ça, le sélectionneur des Aigles de Carthage, Sami Trabelsi, a essayé de convaincre, le joueur de 22 ans. "On a discuté de l’équipe nationale de son avenir international, j’ai senti que il n’arrive pas à décider", a-t-il confié à Canal +. Puis il a ajouté dans le journal La Presse : "Ben Yedder est le genre de joueur sain d’esprit, bien éduqué. Dans son attitude, il n’y a ni chantage ni volonté de gagner du temps. Tout ce qu’il y a, c’est qu’il est un peu perdu"

Une fois que le Toulousain a pris sa décision sur ce point là, l’homme de 44 ans, pas rancunier, a accepté le dénouement. "C’est son choix et je dois respecter son choix, lui il sait ce qu’il veut, il est serein, il est calme et j’espère qu’il va réussir", a-t-il ajouté. En refusant de représenter la Tunisie, Wissam Ben Yedder a fait une croix à la CAN 2013 qui aura lieu en Afrique du Sud en janvier prochain. Dommage pour lui, car il avait plus de chance de postuler à une place de titulaire avec les Aigles de Carthage qui sont en manque d’un vrai numéro 9 comme Samuel Eto’o ou Didier Drogba. Si il avait opter pour son pays d’origine, le joueur de 22 ans aurait pu jouer ce rôle là, contenu de ses caractéristiques, mais aussi franchir un palier en se frottant aux meilleurs joueurs africains. A présent, le nouveau bleu doit s’attaquer à un défi plus relevé que celui de ses racines, être le deuxième attaquant des Bleus. Un challenge qui s’annonce ardue pour ce dernier.


France



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com