1er septembre 2016 / Mis à jour à 04:38 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Soudan du Sud
Vol de bétail au Soudan du Sud : au moins 30 morts dans des affrontements

Au moins 30 personnes ont perdu la vie au Soudan du Sud, la semaine dernière, lors d’affrontements entre communautés rivales. En cause, les vols de bétail. Les violences ont eu lieu dans une région reculée du pays. Des jeunes de la tribu Dinka God, Etat Sud-soudanais des Lacs, ont marché pendant près de huit heure avant d’attaquer à l’arme automatique la tribu rivale des Dinka Rek dans l’Etat voisin de Warab. Mayom Malek. « Lors des combats, 22 hommes ont été tués et 18 blessés de notre côté », a déclaré M. Malek, chef du district de Cueibet d’où les agresseurs provenaient, rapporte l’AFP. « Neuf (autres personnes) ont été tuées et 24 blessées » au sein de la communauté des Dinka Rek victime de l’attaque, selon les autorités du district de Tonj Sud, où les combats ont eu lieu.


Soudan du Sud en bref
Théâtre de violences meurtrières entre les partisans de l’actuel chef de l’Etat, Salva Kiir, et les fidèles du chef de la rébellion, Riek Machar, depuis le début du mois de juillet, le Soudan du Sud...

Des Casques bleus népalais et chinois auraient été témoins d’une attaque contre une femme par des soldats sud-soudanais près d’une base de l’ONU mais ne sont pas intervenus malgré les appels à l’aide de...

Après de violents affrontements à Juba, l’Union Africaine a réclamé le déploiement d’une nouvelle force de maintien au Soudan du Sud. La situation qui prévaut dans ce pays d’Afrique de l’Ouest était...


derniers articles Soudan du Sud
Pour échapper aux forces gouvernementales qui le traquaient, l’ancien Vice-président du Soudan du Sud Riek Machar a fui Juba pour se réfugier en République démocratique du Congo...

Après la violente évacuation d’une centaine de réfugiés mardi soir Avenue de Flandres, dans le 19ème arrondissement de Paris, les forces de l’ordre ont une nouvelle fois de plus expulsé tous ceux qui y...

L’armée ougandaise a annoncé avoir évacué en tout 38 000 civils qui étaient bloqués par des combats dans la capitale du Soudan du Sud.


à la une




en bref