24 novembre 2014 / Mis à jour à 14:57 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
Ce dimanche, la police a mené une opération contre deux mosquées radicales, Sakina et Musa, situées à Mombasa, la deuxième ville du Kenya, au sud-est du pays. Cette descente « coup de poing » des...

Au Kenya, les autorités tentent de lutter contre l’excision. Ainsi, ce samedi, les parents ont été mis en garde contre cette pratique par le procureur de la république, rapporte RFI. Par ailleurs,...

Deux touristes australiens ont péri dans un accident d’autobus en périphérie de Nairobi au Kenya et dix-huit autres touristes ont été blessés et on dû être hospitalisés, a indiqué lundi l’organisateur du...


derniers articles Kenya
Les shebab ont revendiqué l’exécution des 28 passagers du bus, dans le nord-est du Kenya, près de la frontière somalienne.

Un bus a été attaqué, ce samedi matin, dans le nord-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie, par des hommes armés soupçonnés d’être des islamistes shebab, tuant 28 personnes identifiées comme...

La police kényane a multiplié, dernièrement, les descentes dans les mosquées de la ville touristique de Mombasa, dans le but, selon elle, de lutter contre le...


à la une




en bref