3 septembre 2014 / Mis à jour à 23:48 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
Le service de paiement mobile M-Pesa, créé au Kenya, se lance à la conquête l’Europe. Le système M-Pesa (“M” pour mobile, “Pesa” signifiant “argent” en swahili) permet, via un téléphone mobile, d’envoyer...

Le gouvernement kenyan a notifié samedi l’interdiction formelle d’entrer sur son territoire, aux voyageurs venant de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, principaux foyers de l’épidémie d’Ebola. La...

Le gouvernement kényan a mis en place un dispositif de paiement et d’approvisionnement électronique, dans un souci de pragmatisme et de transparence, rapporte une source d’Icilomé. Le processus...


derniers articles Kenya
Alors que sa candidature est largement affaiblie par la mort tragique d’Albert Ebossé, l’Algérie voit en plus de nouveaux concurrents s’immiscer dans la course à l’organisation de la CAN 2017 pour...

L’Ethiopie est devenu le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés à l’échelle continentale, a indiqué mardi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés...

Human Rights Watch accuse la police antiterroriste kényane d’avoir exécuté au moins 10 suspects. L’ONG a appelé les autorités du pays à ouvrir une enquête.


à la une




en bref