27 janvier 2015 / Mis à jour à 08:15 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
Au Kenya la fin du weekend n’a pas été de tout repos. Et pour cause, à Nairobi, la capitale du pays, un immeuble de cinq étages s’est effondré causant au moins un mort et une douzaine de blessés. Un...

La lutte contre le terrorisme constitue le cheval de bataille du Kenya. A ce titre, le pays a adopté via le Parlement, une loi anti-terroriste. Cette dernière provoquant des critiques au sein de...

Cinquante-trois membres présumés de l’organisation séparatiste Conseil républicain de Mombasa (MRC), qui réclame l’indépendance des régions côtières du Kenya, ont été inculpés ce lundi par la justice...


derniers articles Kenya
Un chauffeur de bus kényan est mort après avoir bu une "potion de vérité" concoctée par un sorcier.

La police kényane a tiré, lundi à Nairobi, des gaz lacrymogènes sur des écoliers protestant contre l’accaparement d’une partie du terrain de leur école primaire par un projet immobilier. Un acte...

Le chef présumé d’un vaste réseau de trafic d’ivoire au Kenya a vu sa demande de libération sous caution refusée.


à la une




en bref