2 mars 2015 / Mis à jour à 18:58 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
L’entreprise française Bolloré Africa Logistics a été sélectionnée par la société Bluesea Energy pour construire une centrale éolienne d’une capacité de 40 mégawatts au Kenya, dans la région de Meru, au...

Un accord de paix a été signé entre les Anti-Balaka et les ex-Séléka, renommés FPRC, ce mardi, à Nairobi, au Kenya. Il décrète un cessez-le-feu et une amnistie pour les signataires, dont font partis les...

Au Kenya la fin du weekend n’a pas été de tout repos. Et pour cause, à Nairobi, la capitale du pays, un immeuble de cinq étages s’est effondré causant au moins un mort et une douzaine de blessés. Un...


derniers articles Kenya
A la fin des Oscars Edition 2015, la robe en perles blanches que portait Lupita Nyong’o été dérobée dans son hôtel. Le coût de cette pièce unique : 150 000...

Les ex-Présidents centrafricains François Bozizé et Michel Djotodia devraient intégrer officiellement le processus de transition dans les prochains jours.

L’extinction des rhinocéros blancs au Kenya est inévitable ! Il n’en reste plus que cinq et même la science malheureusement n’y peut rien.


à la une




en bref