29 août 2016 / Mis à jour à 19:08 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
Tôt ce samedi matin, des centaines de personnes sont venues à Garissa pour une course de 5 kilomètres à la mémoire des victimes. Certains portaient des t-shirts avec des slogans de paix. Plus tard...

L’ONU en a fait l’annonce, ce lundi 23 novembre, les catastrophes naturelles, toujours plus fréquentes, ont tué quelque 600 000 personnes en vingt ans. La Chine et l’Inde dominent le classement des...

L’Union africaine et l’ONU note avec une profonde préoccupation, "que le caractère humanitaire du camp des réfugiés de Dadaab a été compromis par les activités du groupe terroriste shebab que le...


derniers articles Kenya
Plusieurs joueuses de la sélection du Kenya auraient été mises de côté après avoir refusé de céder aux avances sexuelles de certains membres du staff. L’entraîneur des gardiennes, Lawrence Webo, vient...

En Somalie, une base de l’armée a été prise d’assaut par des combattants shebab qui ont tué dix personnes.

Au Kenya, les shebab ont emporté des armes, des munitions et des uniformes au cours d’une attaque menée contre un poste de police.


à la une




en bref