22 décembre 2014 / Mis à jour à 02:45 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Kenya
Violences électorales au Kenya : des entreprises ferment leurs portes

Des chefs d’entreprise de la ville de Kisumu, située à l’Ouest du Kenya, ont décidé de surprendre leurs activités à deux mois des élections, par crainte de violence qui pourraient éclater. Avec la fermeture des entreprises, c’est plusieurs milliers d’employés qui seront au chômage. Selon le Humanitarian News et Analysis, les élections de 2007 entre Raila Ondiga et Mwai Kibaki avaient fait plusieurs morts.


Kenya en bref
La loi pour renforcer la sécurité contre le terrorisme continue de faire polémique au Kenya. Le président kényan Uhuru Kenyatta a signé ce vendredi la législation très controversée adoptée jeudi au...

Des hommes armés ont attaqué un camp de la police kényane dans le comté de Kilifi, faisant un mort et deux blessés graves parmi les policiers, ont annoncé ce vendredi les autorités régionales. « Des...

Les insurgés somaliens shebab, qui revendiquent le raid mené dans la nuit de lundi à mardi, qui a tué 36 ouvriers, dans le nord-est du Kneya, ont promis de nouvelles opérations du même genre et d’être...


derniers articles Kenya
Le président kényan Uhuru Kenyatta a signé ce vendredi une loi antiterroriste controversée adoptée jeudi par le parlement, poussant certains députés à en venir aux...

Le vote d’une loi sur le renforcement de la sécurité au Kenya a provoqué une vive tension au Parlement entre les députés de la majorité et de l’opposition.

Les autorités kényanes ont dissous, ce mardi, 510 ONG et associations diverses, dont 15 pour financement terroriste.


à la une




en bref