30 avril 2017 / Mis à jour à 04:17 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Tunisie
Tunisie : les professionnels du tourisme en colère

Suite à la diffusion d’un reportage polémique sur France 2, à l’émission Envoyé spécial, sur "la menace salafiste en Tunisie", une délégation de professionnels du tourisme tunisien est attendue mardi à Paris. Le but de ce voyage est de s’expliquer sur la situation réelle dans le pays. Une conférence de presse, à laquelle prendra part Habib Ammar, directeur général de l’Office national du tourisme tunisien est prévue jeudi matin. Les autorités tunisiennes n’ont pas ménagé les efforts de communication depuis le printemps arabe pour faire revenir les touristes français qui constituent la première clientèle du pays. Même si l’activité touristique reprend timidement par rapport à 2011, l’année de la révolution, les autorités cherchent à le redonner des ailes.

Lire l’article : Tunisie, sous la menace salafiste ?



Tunisie en bref
Un bateau de croisière est arrivé, ce jeudi 6 octobre 2016, à la Goulette, près de Tunis, une première depuis l’attentat du musée du Bardo, perpétré au mois de mars 2015, et qui avait porté un rude coup...

Selon Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLC), la corruption a atteint un stade "épidémique" en Tunisie rapporte Le Figaro. "Nous avons conclu qu’elle...

Le Premier ministre de la Tunisie a entrepris, depuis dimanche 24 avril 2016, une visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire qui prend fin le 26 avril prochain. Arrivé dans ce pays d’Afrique de...


derniers articles Tunisie
Comme pressenti, la Fédération tunisienne (FTF) a officialisé ce jeudi la nomination de Nabil Maaloul comme nouveau sélectionneur. Le technicien succède à Henryk Kasperczak et signe son retour après un...

Après la découverte de foyers de fièvre aphteuse en Algérie, la Tunisie a déclaré l’état d’urgence sanitaire sur tout son territoire.

Pour éviter d’avoir à payer des indemnités au sélectionneur Henryk Kasperczak, limogé vendredi, la Fédération tunisienne l’accuse de faute professionnelle. Une tactique similaire à celle employée par l’OM...


à la une



afrik-foot