28 avril 2017 / Mis à jour à 13:18 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Tunisie
Violences en Tunisie : l’inquiétude française

Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, a, ce dimanche, exprimé son inquiétude sur la crise tunisienne actuelle en affirmant : « Nous n’avons pas, nous Français - faisons très attention à cela -, à nous ingérer dans ce qui se passe en Tunisie. Mais nous sommes évidemment attentifs, inquiets, parce que ce sont nos amis, nos cousins ». A travers son discours, il condamne la mort de Chokri Belaïd, appelle la Tunisie à la non-violence précise Le Point.fr, et espère que « les autorités, les élus, trouvent les moyens par le dialogue de trouver une solution ».



Tunisie en bref
Un bateau de croisière est arrivé, ce jeudi 6 octobre 2016, à la Goulette, près de Tunis, une première depuis l’attentat du musée du Bardo, perpétré au mois de mars 2015, et qui avait porté un rude coup...

Selon Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLC), la corruption a atteint un stade "épidémique" en Tunisie rapporte Le Figaro. "Nous avons conclu qu’elle...

Le Premier ministre de la Tunisie a entrepris, depuis dimanche 24 avril 2016, une visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire qui prend fin le 26 avril prochain. Arrivé dans ce pays d’Afrique de...


derniers articles Tunisie
Comme pressenti, la Fédération tunisienne (FTF) a officialisé ce jeudi la nomination de Nabil Maaloul comme nouveau sélectionneur. Le technicien succède à Henryk Kasperczak et signe son retour après un...

Après la découverte de foyers de fièvre aphteuse en Algérie, la Tunisie a déclaré l’état d’urgence sanitaire sur tout son territoire.

Pour éviter d’avoir à payer des indemnités au sélectionneur Henryk Kasperczak, limogé vendredi, la Fédération tunisienne l’accuse de faute professionnelle. Une tactique similaire à celle employée par l’OM...


à la une



afrik-foot