2 avril 2015 / Mis à jour à 07:31 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Tchad
Tchad : modification de la Constitution

Un texte de Loi portant modification de la constitution tchadienne en supprimant "l’inamovibilité des juges du siège et les incompatibilités de fonction du chef de l’Etat" soulève de vives critiques de l’opposition rapporte BBC Africa. Pour l’opposition, la modification concernant le chef de l’Etat "signifie que si le président de la République choisit effectivement d’avoir un rôle au sein d’un parti politique, en l’occurrence le MPS (Mouvement patriotique pour le Salut, parti au pouvoir ndlr) il ne respecte plus son devoir de neutralité et rompt ainsi avec son rôle d’arbitre garant de l’unité nationale". Le point sur l’inamovibilité des juges du siège instaure la subordination du juge au Garde des Sceaux dénonce l’opposition et remet donc en cause l’indépendance de la justice.


Tchad en bref
L’ambassade de France au Cameroun a démenti, de façon catégorique, les accusations du ministre tchadien de la Communication qui avait rapporté, la semaine dernière, que 40% des armes saisies à Boko...

Le président béninois Boni Yayi a indiqué à la télévision publique, la signature prochaine d’un accord d’assistance militaire avec le Tchad en cas d’attaque de Boko Haram sur le territoire du Bénin. Les...

Le système judiciaire tchadien va pouvoir se remettre en marche. Après quatre mois de grève, les avocats, notaires, huissiers de justice se sont remis au travail ce lundi. Réclamant le paiement des...


derniers articles Tchad
Un obus a explosé, ce mercredi matin, dans la rivière El Beid qui sépare Fotokol (Cameroun) de Gambarou (Nigeria), blessant grièvement quatre enfants.

Muhammadu Buhari a été élu, ce mardi, à la tête du Nigeria. Le nouveau Président hérite de l’épineux dossier sécuritaire, concernant notamment la lutte contre le redoutable groupe terroriste Boko...

Mercredi, le gouvernement nigérian a démenti des informations selon lesquelles 400 femmes et enfants ont été enlevés par le groupe terroriste Boko Haram.


à la une




en bref