29 août 2014 / Mis à jour à 11:15 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Tchad
Tchad : serie de limogeage dans la police

Le président Tchadien, Idriis Déby Ino, a procédé jeudi à un grand coup de balai dans la police, selon AFP. Les minitres tchadiens de la Sécurité Publique, Bachir Ahmat Mahamat, et celui de l’Administration du territoire, Bachar Ali Souleyman, ont en effet été limogés. De graves irrégularités ont été découvertes lors du contrôle des effectifs de la police. En dix jours de travail avec plus d’un millier de policiers contrôlés, des centaines de recrutements ou d’avancement illégaux ont été mis à jour. Une source de la commission indique qu’il a été découvert que des gens émergent pour le compte de la police alors qu’ils sont des commerçants. « Ils ont été promus sur la base des reversements qui permettent de nommer des civils à un rang d’officier. Mais cette pratique qui a cours dans la police n’a aucun fondement juridique », indique un haut-cadre de la police qui a requis l’anonymat.


Tchad en bref
L’ex-dirigeant tchadien Hissène Habré, accusé de crimes contre l’humanité, placé en détention provisoire au Sénégal, a décidé de porter plainte contre l’ex-Premier ministre Aminata Touré, ont annoncé ce...

Le représentant du bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) basé à Libreville, Boureima Sambo, a déclaré lundi que les membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale...

Le Tchad a annoncé ce lundi avoir fermé sa frontière avec la Centrafrique, déchirée par les violences depuis plus d’un an, afin d’éviter les infiltrations de combattants armés susceptibles de semer le...


derniers articles Tchad
Selon l’Unicef, un quart de la population mondiale, en 2050, sera africaine.

Quatre-vingt-dix migrants africains, dont quatre femmes et un enfant, qui avaient quitté, il y a deux jours, la ville portuaire libyenne de Zouara, à 60 km de la frontière tunisienne, pour rallier...

Alors que sa présence lors de la cérémonie d’investiture du Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz était annoncée, le roi du Maroc, Mohammed VI s’est finalement fait représenter par le président...


à la une




en bref