27 septembre 2016 / Mis à jour à 01:10 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Tchad
Tchad : serie de limogeage dans la police

Le président Tchadien, Idriis Déby Ino, a procédé jeudi à un grand coup de balai dans la police, selon AFP. Les minitres tchadiens de la Sécurité Publique, Bachir Ahmat Mahamat, et celui de l’Administration du territoire, Bachar Ali Souleyman, ont en effet été limogés. De graves irrégularités ont été découvertes lors du contrôle des effectifs de la police. En dix jours de travail avec plus d’un millier de policiers contrôlés, des centaines de recrutements ou d’avancement illégaux ont été mis à jour. Une source de la commission indique qu’il a été découvert que des gens émergent pour le compte de la police alors qu’ils sont des commerçants. « Ils ont été promus sur la base des reversements qui permettent de nommer des civils à un rang d’officier. Mais cette pratique qui a cours dans la police n’a aucun fondement juridique », indique un haut-cadre de la police qui a requis l’anonymat.


Tchad en bref
Une position de l’armée tchadienne a été attaquée dans la nuit de samedi à dimanche 25 septembre 2016, faisant quatre morts et six blessés. L’attaque attribuée au groupe nigérian Boko Haram a eu lieu...

L’armée nigérienne a annoncé, ce mardi 13 septembre 2016, avoir tué au moins 30 combattants du groupe islamiste Boko Haram et capturé deux autres lors d’une opération. Le correspondant de BBC Afrique au...

Au Mali, un Casque bleu a été tué et quatre autres blessés, ce dimanche 7 août 2016, dans l’explosion d’une mine dans la région de Kidal, dans le nord-est de ce pays d’Afrique de l’Ouest. C’est ce qu’a...


derniers articles Tchad
Afin de sortir le football tchadien de son gouffre, la FIFA et la Fédération Tchadienne (FTFA) ont lancé la semaine dernière une compétition nationale dédiée aux joueurs de moins de 17...

Le 19 septembre 2016, au siège des Nations unies à New York, les États membres ont adopté une Déclaration sur la mobilité humaine et se sont engagés à protéger les droits des réfugiés et des migrants....

L’armée nigérienne a annoncé avoir tué au moins 30 combattants du groupe islamiste Boko Haram et capturé deux autres lors d’une opération.


à la une



en bref