28 juillet 2014 / Mis à jour à 23:38 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Cameroun - Pan Afrique - Développement - Hydrocarbures - Investissement - Mondialisation - Portraits - Travail
Taf Investment Group, miraculé de l’économie camerounaise
André Fotso, président du groupe camerounais Taf Investment

Cap sur le Cameroun. Nous sommes dans les années 90. Une décennie qui marque non seulement le début du processus démocratique, mais aussi et surtout une situation économique jugée sombre par les observateurs. Pourtant, un homme, André Fotso, fait tout de même le pari de créer deux sociétés malgré un environnement politico-économique complexe. « Un grand saut dans l’inconnu », comme il dit. Un plongeon ambitieux qui fait de lui l’actuel président du groupe Taf Investment.

(© 3T Cameroun)
(© 3T Cameroun)

Tout commence avec 3T Cameroun. En 1991, M. Fotso inaugure sa toute première société spécialisée dans les métiers portuaires, de logistique et de transport. Aujourd’hui, ce sont plus de 150 professionnels du « Freight Forwarding » qui contribuent au développement de l’entreprise. Son parc logistique est constitué de plus de 150 équipements en tracteurs, semi-remorque et engins de lavage de différents tonnages. Un entrepôt de 2000 m2 situé près des quais de Youpwe, à Douala, complète un important investissement pour le groupage, le dégroupage et l’entreposage. 3T Cameroun vient de compléter ses activités par l’acconage, la consignation et la manutention.

(© FME-Gaz)
(© FME-Gaz)

Mais André Fotso ne s’arrête pas là. Le jeune patron, plus déterminé que jamais, crée deux ans plus tard FME-Gaz, Les Gaz Industriels du Cameroun. Cette nouvelle société est spécialisée dans la production et la distribution des gaz industriels et médicaux pour être utilisés dans l’industrie forestière, minière, pétrolière, dans l’agro-industrie, le BTP, la construction navale, les hôpitaux de référence et les laboratoires. L’entreprise, composée d’environ 150 employés, était le principal fournisseur en gaz industriels du projet pipeline Tchad-Cameroun. FME-Gaz distribue aujourd’hui des gaz réfrigérants au Cameroun et dans les pays de la sous-région Afrique Centrale.

(© Cometal)
(© Cometal)

La frénésie entrepreneuriale d’André Fotso l’encourage à crée en février 1999 une troisième et dernière société, en février 1999 : Cometal, leader de la construction métallique et spécialisée dans l’ingénierie et la maintenance. Les locaux, 16 000 m2 d’ateliers couverts et 15 000 m2 de zone de stockage et de préfabrication, parmi les plus grands de la région, sont situés à Bonabéri. L’activité est orientée aussi bien vers le matériel roulant que non-roulant (semi-remorques, plateaux porte-containers, porte-engins, grumiers, fourgons, bennes…). Cometal a, depuis, acquis une expérience certaine. Ses activités se sont déployées dans la maintenance industrielle, la maintenance pétrolière (travaux sur plates-formes en offshore), la maintenance minière et la maintenance gazière. Près de 500 personnes, un mélange entre l’expérience des plus anciens et le dynamisme des jeunes diplômés, collaborent ensemble à Cometal.

Taf Investment Group, la consécration

La gestion de trois entreprises dans une Afrique en perpétuelle mutation, ayant chacune des activités différentes, peut, à terme, devenir compliquée. « La création d’une Holding qui centralise toutes les fonctions transversales (Ressources Humaines, Comptabilité, Finance, Supply Chain, Contrôle de Gestion, Communication, Recherche et Développement) apparaît comme une solution idoine pour alléger les autres structures du Groupe afin qu’elles se consacrent à leur corps de métier », explique André Fotso. C’est ainsi qu’en 2009, TAF Investment Group est créée afin de s’occuper de l’acquisition et de la gestion des valeurs mobilières, de la création et prise de participation dans les sociétés, la réalisation et gestion d’opérations immobilières et des prestations et de la gestion des sociétés.

« Bâtir un groupe industriel solide à vocation régionale, autour de métiers aussi complémentaires que porteurs d’un potentiel d’innovation et de croissance pour l’émergence de l’Afrique » André Fotso
Taf Investment « déploie prioritairement ses activités en Afrique Centrale ». Son développement s’appuie sur une « plate-forme de valeurs ECEDE : Excellence, Créativité, Ethique, Discipline et Esprit d’équipe ». « Notre ambition est d’accompagner l’émergence de nos pays en mettant à disposition une gamme diversifiée de produits et de services qui respectent les normes internationales de qualité et de sécurité », assure le président du groupe, par ailleurs président du Groupement inter-patronal du Cameroun (GICAM).

Après avoir créé trois sociétés à l’époque d’une décennie houleuse, ce n’est pas la crise actuelle qui pourrait inquiéter l’emblématique patron camerounais. Ce dernier table sur un chiffre d’affaires de 20 milliards de Fcfa (environ 3,5 millions d’euros) pour l’ensemble du groupe à moyen terme. Aujourd’hui, André Fotso entend consolider le développement de Taf Investment « à travers un enracinement dans toute l’Afrique Centrale étendue au Nigeria, en Angola et en République démocratique du Congo ».

Avis d’un expert INSEAM

« La structuration des entreprises crées par André Fotso en holding permet à l’entrepreneur de faire muter ses entreprises à la dimension de groupe. Avec Taf Investment, il engage la phase d’institutionnalisation. L’enjeu est dans les prochaines années de trouver les cohérences de création de valeur. Il s’agira entre autre de muter de la gestion des exploitations à la maitrise de la valeur créée. André Fotso a su transmettre à son groupe la vision et les valeurs pour donner du sens à la mobilisation et l’effort. L’ambition d’un groupe futur champion régional est exprimée. La consolidation des actifs conjuguée à la dynamique des ressources humaines soutiendra la croissance interne, voire externe dans les prochaines années. »

Thami Ghorfi, Président de l’ESCA, Ecole de Management à Casablanca, Co-fondateur de l’INSEAM


lire aussi
La principale entreprise brassicole s’est associée à l’unique entreprise de salubrité pour récupérer et recycler les bouteilles plastiques. Une première au Cameroun où ces bouteilles bouchent les drains...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles