24 avril 2014 / Mis à jour à 17:08 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Religion - Insolite
« Seul Dieu connait la date de la fin du monde ! »

Les Mayas ont prédit la fin du monde le 21 décembre. Cette prophétie se réalisera-t-elle ? Allons-nous tous mourir ? Afrik.com a recueilli l’avis des Africains.

Les Mayas sont formels. La fin du monde tant redoutée est prévue pour le 21 décembre. En Afrique, cette prophétie est désormais connue de tous. Mais dans le continent, elle fait plus rire que peur. « C’est totalement impossible ! Ce sont des imaginations ! Seul Dieu connait la date de la fin du monde », dit le marocain Hassan, 27 ans, dans un grand éclat de rire, vivant à Agadir.

Même son de cloche pour la Burundaise Josiane Nijimbere, 40 ans, qui milite pour la promotion des femmes dans son pays. « Je ne peux croire à cela. Ce sont des salades. Nul ne connait le jour ni la date de ce jour sauf le tout puissant ! » Seul « Dieu a la prescience », rappelle, pour sa part, Hamza Ould Khalifa, jeune mauritanien de 27 ans, militant dans l’opposition à Nouakchott.

Les Ivoiriens sont tout aussi incrédules. Pour Youssouf, étudiant de 27 ans, « le monde est tellement bien conçu que ce n’est pas possible que tout se termine le 21 décembre ! » Selon lui, « il faut une calamité d’une grande envergure, telle qu’une guerre nucléaire, pour nous pulvériser tous ». Le jeune homme n’a pas peur. Au contraire. Il se prépare pour le 31 décembre : « Ici en Côte d’Ivoire, on n’a pas le temps pour ces histoires, on pense à faire la fête pour le nouvel an. »

« La fin du monde n’aura pas lieu avant 40 ans ! »

Le chauffeur de Taxi kényan, Jack, préfère plutôt, lui, parler de « la fin d’un mouvement pour un avenir meilleur ». Le médium et guérisseur marocain Cheikh Abou garantit, quant à lui, « que la fin du monde n’aura pas lieu avant 40 ans au moins ! » Selon lui, « au cours de l’année 2013, une grande personnalité aux Etats-Unis décédera ». Il prédit « aussi une nouvelle guerre et la persistance de la crise économique ».

Au Sénégal, la question agace. « C’est évident que se ne sont que des ragots ! s’insurge Awa, 35 ans, réceptionniste dans un hôtel, à Dakar. Ici tout le monde en parle, même les enfants ! Mais personne n’y crois ! On est croyants. Notre prophète nous a prédit des signes lorsque la fin du monde approcherait. Pour le moment, nous n’avons pas encore vu ses signes ». Son compatriote Jean, 30 ans, étudiant, va lui, plus loin : « C’est une utopie ! La fin du monde a déjà été annoncée à plusieurs reprises. On nous l’avait déjà prédit pour l’an 2000. Au final, ce n’est jamais arrivé ! »

Le béninois Carlos, 26 ans, comédien, préfère, lui, s’en remettre à la Bible : « Tous les faits démontrent que la fin est proche. La crise à l’UMP qui illustre deux frères qui se battent ensemble, la guerre dans le Sud-Kivu, le réchauffement climatique ». Mais pour autant, le jeune homme « ne crois pas du tout que la fin du monde sera pour le 21 décembre ». Il a d’ailleurs prévu avec plusieurs dizaines de ses amis de manifester à Cotonou pour prouver qu’ils sont « bien vivant et que la prophétie des Mayas est fausse ». Pour Hervé, 29 ans, conducteur à Cotonou, « les Mayas n’ont qu’à bien se tenir car nul ne sait quand il va naitre ni quand il va mourir, sauf Dieu. Tant que je ne verrai pas, je ne croirai pas ! »

« Les Guinéens ont d’autres chats à fouetter que de penser à cette prophétie », affirme, de son côté, l’économiste Touré, 37 ans. « Mes compatriotes n’accordent pas du tout d’importance à la fin du monde annoncée par les Mayas », renchérit-il.

Ce qui est loin d’être le cas en République démocratique du Congo (RDC), où beaucoup commencent à avoir peur après avoir vu un documentaire sur le sujet, explique Hugor. D’ailleurs pas plus tard que la semaine dernière, « un chauffeur de taxi a dit à ses clients de faire table rase sur leurs conflits car on va tous mourir vendredi 21 décembre. Après l’avoir écouté, des gens ont eu peur ». Mais pour le jeune homme qui travaille à la douane, il n’y a pas de raison d’avoir peur : « Dieu ne tuera pas le monde comme cela. Il reprendra un jour le commandement de la terre. Pour ma part, je ne crois pas à cette prédiction. Toutefois, attendons de voir ce qui va se passer. Ne sait-on jamais… »


crédit photo blog Les insensés


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers