18 novembre 2017 / Mis à jour à 02:37 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Sénégal - Télécommunications
Sénégal : conflit entre Wari et Millicom dans l’affaire Tigo

C’est une bataille médiatique à coup de communiqués de presse qui oppose actuellement Wari à Millicom dans le secteur des télécoms africains pour le rachat de la société Tigo. En toile de fond, l’arrivée de Xavier Niel, le PDG d’Iliad, société mère du FAI français Free.

Après la publication d’un communiqué de Wari annonçant une prochaine assignation en justice suite à la vente abandonnée de l’activité Tigo Senegal., c’est le groupe Millicom qui réagit et qui précise que la résiliation du contrat entre les deux sociétés est lié à l’incapacité de Wari d’honorer ses engagements citant "l’incapacité de verser le montant de la transaction pour le rachat, soit 80 milliards CFA, avant la date butoir (le 02 juin 2017) et que malgré la rallonge qui lui a accordée, Wari n’a pu respecter les termes de l’accord".

Les deux sociétés avaient signé un accord pour la vente de la filiale de Millicom en février. L’accord a pris fin en juillet, lorsque Millicom a unilatéralement mis fin à la vente qui représentait 129 M$, tout en acceptant une offre d’un consortium composé de NJJ (holding privé de Xavier Niel, fondateur de Iliad et propriétaire de Free), Sofima (véhicule d’investissement télécom), Axian Group) et le groupe Teyliom.

Wari a déclaré avoir depuis refusé une offre de devenir un partenaire technique des trois sociétés du consortium, affirmant que les conditions n’étaient pas acceptables.

Désormais ce seront les tribunaux qui trancheront, rendez-vous est pris pour le 13 novembre prochain.



à la une




communiqués

afrik-foot