19 janvier 2018 / Mis à jour à 08:18 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Allemagne - France - Sport automobile - Drame - Santé
Schumacher : "un tableau neurologique plutôt pessimiste"

C’est une voix autorisée qui vient de l’annoncer : les neurochirurgiens ont dépeint un tableau neurologique plutôt pessimiste . Ancien délégué médical de la FIA, le Dr Gary Hartstein est d’avis que les chances de retrouver Michael Schumacher tel qu’il était avant son accident sont aujourd’hui extrêmement faibles.

C’est une voix autorisée qui vient de l’annoncer : les neurochirurgiens ont dépeint un tableau neurologique plutôt pessimiste . Ancien délégué médical de la FIA, le Dr Gary Hartstein est d’avis que les chances de retrouver Michael Schumacher tel qu’il était avant son accident sont aujourd’hui extrêmement faibles.

Près de quatre semaines après l’hospitalisation de Michael Schumacher, le Dr Gary Hartstein, ancien délégué médical de la FIA (Fédération internationale automobile), s’est exprimé sur son blog. Il donne son analyse sur la situation du septuple champion du monde allemand. L’Américain a tenu tout de même à préciser qu’il n’est en aucun cas impliqué de quelque manière que ce soit dans le traitement réservé au pilote de Formule 1, au CHU de Grenoble.

Partant des bulletins de santé officiels communiqués par la famille Schumacher et son entourage durant tout le mois de janvier, le Dr Hartstein souligne plusieurs éléments positifs, notamment l’enlèvement d’un hématome à droite, avec succès, après une deuxième intervention chirurgicale. Sauf que d’autres hématomes semblaient persister, à gauche mais aussi au centre du cerveau. Cette dernière zone reste l’équation du médecin qui explique qu’elle gère notamment « la conscience, le ressenti, le contrôle de la pression du sang, la respiration ou la déglutition ». Et c’est dans cette même partie gauche qu’on retrouve les fonctionnalités du langage. Et selon le Dr Hartstein, « intentionnellement ou non, les neurochirurgiens ont dépeint un tableau neurologique plutôt pessimiste » de Schumacher.

Gary Hartstein tire alors une conclusion qui donne des frissons. « Il est extrêmement peu probable (et honnêtement impossible virtuellement) que le Michael Schumacher que l’on connaissait avant l’accident revienne (...) ».



à la une




communiqués

afrik-foot