2 juillet 2015 / Mis à jour à 10:51 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Rwanda
Le Rwanda siégera cette année dans deux organes clefs des Nations Unies

Le Rwanda siégera dans deux organes subsidiaires clefs du Conseil de Sécurité de l’ONU, a confirmé Olivier Nduhungirehe, député rwandais auprès des Nations Unies. Le Rwanda, élu au Conseil de Sécurité le 18 novembre 2012, siégera en effet dans deux comités : le Counter-Terrorism Committee (Comité de Lutte contre le Terrorisme) et le Comité sur le Libéria, deux comités où siègent respectivement le Maroc et le Pakistan, rapporte Newtimes.co.rw. Rappelons que les Subsidiary Organs (Organes subsidiaires de l’ONU) sont créés par le Conseil de Sécurité pour qu’ils l’assistent dans son travail. Ils peuvent varier de Comité de Sanctions et des Groupes de Travail composés par les représentants des 15 membres du Conseil de Sécurité aux tribunaux et missions de maintien de la Paix composées de milliers de troupes.


Rwanda en bref
Arrêté le 20 juin dernier à Londres en vertu d’un mandat d’arrêt émis par l’Espagne, le chef des services de renseignements du Rwanda, Emmanuel Karenzi Karakel, a été remis en liberté conditionnelle ce...

La juridiction espagnole en charge d’instruire les affaires complexes a réclamé mardi au tribunal central d’instruction numéro quatre qui relève de l’Audience nationale d’intervenir pour solliciter...

Au Rwanda, les autorités ont réagi, ce mardi 23 juin, à l’arrestation samedi 20 juin d’Emmanuel Karenzi Karake, à Londres à la demande de l’Espagne qui a émis un mandant d’arrêt à son encontre. Sur...


derniers articles Rwanda
Depuis l’arrestation samedi dernier, à Londres, d’Emmanuel Karenzi Karake, chef du service des renseignements rwandais, la colère des autorités rwandaises ne retombe pas. Elles sont montées à tour de...

La Commission européenne a annoncé, ce mardi, le renfort de son soutien à l’Afrique Centrale en lui octroyant 350 millions d’euros pour la période 2014-2020.

En vertu d’un mandat d’arrêt européen, exécuté par la Grande-Bretagne, Emmanuel Karenzi Karake, chef du service de renseignements et de la sécurité du Rwanda, a été arrêté, samedi, à l’aéroport de...


à la une




en bref