28 juin 2016 / Mis à jour à 15:18 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Rwanda
Le Rwanda siégera cette année dans deux organes clefs des Nations Unies

Le Rwanda siégera dans deux organes subsidiaires clefs du Conseil de Sécurité de l’ONU, a confirmé Olivier Nduhungirehe, député rwandais auprès des Nations Unies. Le Rwanda, élu au Conseil de Sécurité le 18 novembre 2012, siégera en effet dans deux comités : le Counter-Terrorism Committee (Comité de Lutte contre le Terrorisme) et le Comité sur le Libéria, deux comités où siègent respectivement le Maroc et le Pakistan, rapporte Newtimes.co.rw. Rappelons que les Subsidiary Organs (Organes subsidiaires de l’ONU) sont créés par le Conseil de Sécurité pour qu’ils l’assistent dans son travail. Ils peuvent varier de Comité de Sanctions et des Groupes de Travail composés par les représentants des 15 membres du Conseil de Sécurité aux tribunaux et missions de maintien de la Paix composées de milliers de troupes.


Rwanda en bref
En Zambie, deux personnes ont été brûlées vives lors de violences xénophobes. Les faits se sont déroulés lundi18 avril 2016, à Lusaka, capitale de la Zambie, lors d’émeutes xénophobes visant des...

Soupçonné de recruter des jeunes pour qu’ils rejoignent les rangs du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, un imam rwandais a été abattu samedi alors qu’il tentait de s’échapper après avoir été arrêté,...

Le Tribunal pénal international va fermer ses portes le 31 décembre 2015, rappelle l’ONG Huamn Rights Watch. "La clôture formelle des travaux du Tribunal pénal international pour le Rwanda accentue...


derniers articles Rwanda
Après une nette victoire au Soudan du Sud (3-0) samedi à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, le Mali a pris une belle option sur la qualification en attendant que le flou se...

En République démocratique du Congo, des hommes armés non identifiés ont enlevé trois employés de la Croix-Rouge à Rutshuru.

En Zambie, les émeutes xénophobes dans la capitale, dirigées contre des Rwandais, ont causé deux morts, selon la police.


à la une




en bref