3 août 2015 / Mis à jour à 21:36 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
RDC
RDC : la ville de Mambassa-centre assiégée par des groupes rebelles

La cité de Mambasa-centre, située à plus de 160 km au Sud-Ouest de Bounia, chef-lieu du district de l’Ulturi, est depuis tôt ce matin sous occupation des hommes du chef milicien Mai-Mai Paul Sadala, alias Morgan et des rebelles d’un certain Hilaire Kombi, nous apprend le journal congolais allafrica.com. Selon le colonel Fal Sikabwé, commandant de la zone opérationnelle des FARDC (Forces armées de la RDC), ces déserteurs de l’armée régulière congolaise seraient originaires de la province du Nord-Kivu. Les FARDC viennent de prendre le contrôle de Mambasa-centre 48H seulement après le passage de leur chef d’état-major des Forces Terrestres, le lieutenant général François Olenga. Tous les deux groupes militaires, opérant dans une sorte de coalition, demandent aux civils qui sont encore dans la cité de Mambasa de rester dans leurs habitations en attendant la fin du ratissage.


RDC en bref
Les quotidiens parus, ce jeudi 30 juillet 2015, en République démocratique du Congo (RDC) sont revenus sur le calendrier électoral, estimé serré, établi par la Commission électorale nationale...

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris, lundi en fin d’après-midi, le contrôle de la vallée de Mutara, une position stratégique des rebelles ougandais ADF située dans le groupement de...

La population de Goma s’insurge contre la suspension depuis vendredi 10 juillet des vols internationaux d’Ethiopian Airlines vers leur province jusqu’au mois d’août prochain, selon Radiooakpi.net....


derniers articles RDC
LONG de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch appelle à la fin de la répression contre les activistes et opposants, en République Démocratique du Congo...

La Ligue des champions est de retour après 15 jours de trêve, avec au programme la 3e journée de la phase de groupes. Echéance déjà cruciale pour le Tout Puissant Mazembe, sur le grill dès vendredi...

Jamil Mukulu, le chef de la rébellion ougandaise des Forces démocratiques alliées (ADF), qui a semé la terreur dans l’est de la République Démcoratique du Congo (RDC) a été inculpé mercredi de crimes...


à la une




en bref