24 septembre 2016 / Mis à jour à 21:51 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
RDC
RDC : la ville de Mambassa-centre assiégée par des groupes rebelles

La cité de Mambasa-centre, située à plus de 160 km au Sud-Ouest de Bounia, chef-lieu du district de l’Ulturi, est depuis tôt ce matin sous occupation des hommes du chef milicien Mai-Mai Paul Sadala, alias Morgan et des rebelles d’un certain Hilaire Kombi, nous apprend le journal congolais allafrica.com. Selon le colonel Fal Sikabwé, commandant de la zone opérationnelle des FARDC (Forces armées de la RDC), ces déserteurs de l’armée régulière congolaise seraient originaires de la province du Nord-Kivu. Les FARDC viennent de prendre le contrôle de Mambasa-centre 48H seulement après le passage de leur chef d’état-major des Forces Terrestres, le lieutenant général François Olenga. Tous les deux groupes militaires, opérant dans une sorte de coalition, demandent aux civils qui sont encore dans la cité de Mambasa de rester dans leurs habitations en attendant la fin du ratissage.


RDC en bref
La MONUSCO, la mission de stabilisation du Congo, a alerté le siège de l’ONU du rapatriement massif de combattants sud-soudanais dans le pays, suite aux violents affrontement qui secouent le Soudan...

En République démocratique du Congo, l’ONU a invité les responsables politiques rd-congolais au consensus sur le processus électoral. Cette intervention de l’institution internationale effectuée ce...

En République démocratique du Congo, 16 personnes sont mortes à Tshopo suite à une épidémie de choléra. Selon les médias locaux qui ont rapporté l’information, 306 cas de choléra ont été enregistrés,...


derniers articles RDC
Le gouvernement rd-congolais s’est dit choqué par les propos du Président français François Hollande faisant état d’exactions contre leur peuple lors des violences de lundi et mardi à...

Selon Human Rights Watch, de violentes manifestations hostiles au Président Joseph Kabila ont provoqué la mort d’au moins 37 personnes à Kinshasa, en République démocratique du Congo, entre lundi et...

Hier, alors qu’il avait répondu à l’appel du Rassemblement à manifester pacifiquement, Moïse Moni Della a été interpellé par les forces de l’ordre, qui ont rapidement dispersé la marche à laquelle il...


à la une



en bref