20 juin 2018 / Mis à jour à 17:36 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
RDC - Drame
RD Congo : une enquête judiciaire est ouverte après la mort de l’activiste Luc Nkulula

Dimanche 9 juin, la République démocratique du Congo a perdu Luc Nkulula, un militant de la démocratie et un leader de l’opposition non-violente au régime du président Joseph Kabila. Luc Nkulula est décédé à Goma dans un incendie suspect qui a emporté sa maison. une enquête judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur ce drame.

Luc Nkulula, 33 ans, était un pilier du mouvement de la jeunesse congolaise citoyenne et non-violente et non-partisanne ; Lutte pour le changement (LUCHA) depuis ses débuts en 2012. Il a consacré sa vie à enseigner aux Congolais leurs droits et comment utiliser la protestation pacifique, menant des campagnes pour exiger l’accès à l’eau à Goma. Il a appelé Joseph Kabila à démissionner conformément à la constitution afin de favoriser des élections crédibles et transparentes.

Ses collègues de LUCHA ont déclaré dans un communiqué : « Nous avons perdu un camarade, un frère, un ami et un modèle irremplaçable ... La disparition soudaine de Luc Nkulula nous laisse orphelins et dévastés, mais nous devons rester et resterons dignes du héros qu’il était, lui rendre tous les hommages qu’il mérite, et trouver dans cette tragédie une raison de plus pour continuer notre lutte pour un nouveau Congo. »

La cause de l’incendie demeure inconnue et pourrait être liée à un acte criminel. Les autorités judiciaires congolaises ont ouvert une enquête judiciaire.

Amen Nkulula, la sœur de l’activiste, considère que l’incendie pourrait être d’origine criminelle. Elle a fait une déposition en ce sens hier, lundi 11 juin, expliquant que son frère semblait troublé ces derniers jours : « Il était froid. Dans la maison, il n’y avait plus trop d’ambiance. Il était tellement concentré. Il était sage. Il était trop calme. Il était enfoui au fond de lui-même. Je ne sais pas ce qui s’est passé » aurait-elle déclaré selon RFI qui précise que autour de minuit, la jeune femme aurait aperçu une moto s’avancer puis éteindre ses phares. «  Il y avait deux personnes sur la moto mais je n’ai pas vu leurs visages et leurs habits étaient vraiment sombres. Puis, ils sont repartis. Qui étaient-ils ? Qui est venu, ce soir-là ? », se demande-t-elle.

Quelques minutes après le départ de la moto, alors qu’elle était sortie aux toilettes à l’extérieur, elle entend une explosion et la maison prend feu.

Luc Nkulula est piégé par les flammes et n’arrive pas à sortir de son domicile. Les pompiers de la Monusco arriveront trop tard pour le sauver.

La Mission des Nations unies en RDC a déclaré être à la disposition de la justice pour un éventuel appui.



à la une



afrik-foot