17 avril 2014 / Mis à jour à 00:04 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Ouganda
Ouganda : une pièce de théâtre gay interrompue par la police

Mercredi soir, à Kampala, la troupe des Talented Ugandan Kuchus (« Kuchu » étant à la base un mot dénigrant pour la communauté homosexuelle et qui ici était repris avec fierté) a vu son spectacle interrompu par l’arrivée des forces de l’ordre, rapporte Radio Netherlands Worldwides. Les artistes n’avaient pourtant pas fait de publicité : le public avait reçu des invitations. Car l’homosexualité est en effet considéré comme un crime en Ouganda.

Lire aussi :

- Ouganda : l’homosexualité bannie même au théâtre


Ouganda en bref
Protais Akizimfura, réfugié rwandais de 66 ans, a échappé à une tentative d’enlèvement mercredi dernier à Kampala, selon RFI. La tentative de kidnapping serait l’œuvre de deux...

Des diplomates de l’Union européenne (UE) ont rencontré ce vendredi les autorités ougandaises pour discuter de la récente adoption d’une loi durcissant la répression de...

La police ougandaise a interdit ce mardi la circulation des camions-citernes à Kampala, disant disposer d’informations sur un projet des islamistes shebab de faire exploser l’un de...


derniers articles Ouganda
Le parlement ougandais a ouvert une enquête suite aux plaintes d’une douzaine d’athlètes féminines accusant un de leurs entraîneurs de les avoir harcelées et abusées...

Dans des déclarations publiées jeudi dans un journal ougandais, la police ougandaise a réitéré ses accusations de « promotion de l’homosexualité » envers un organisme de lutte contre le...

Des milliers d’Ougandais ont défilé ce lundi autour du chef d’Etat Yoweri Musevini pour le remercier d’avoir entériner la loi anti-homosexualité.


à la une




en bref