20 mai 2018 / Mis à jour à 21:39 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Erythrée - International - Libye - Pan Afrique - Somalie - Eau - Immigration - Transport - Drame
Naufrage en Méditerranée : l’ONU craint jusqu’à 500 morts
Bateau de migrants

Des migrants secourus en Méditerranée et débarqués en Grèce racontent avoir assisté à un naufrage ayant fait jusqu’à 500 morts.

Selon une annonce faite ce mercredi 20 avril 2015 par le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR), des migrants secourus en Méditerranée et débarqués à Kalamata (Grèce), dimanche 17 avril dernier, racontent avoir assisté à un naufrage ayant fait jusqu’à 500 morts. Pour l’heure, les circonstances précises du drame restent indéterminées mais il pourrait s’agir de la pire tragédie en Méditerranée depuis le début de l’année.

Selon Carlotta Sami, porte-parole du HCR pour l’Europe du Sud basée à Rome, ces 41 personnes originaires de Somalie, du Soudan et d’Ethiopie - 37 hommes, 3 femmes et un enfant de 3 ans voyageant avec sa famille - « décrivent un grand naufrage qui a eu lieu en mer Méditerranée et qui a tué environ 500 personnes ». Ajoutant que « parmi les 41 survivants se trouvent des gens qui n’avaient pas encore embarqué à bord du plus grand bateau ainsi que des gens qui ont réussi à nager jusqu’au plus petit bateau après le naufrage ».

Des témoignages indiquent que 100 à 200 migrants auraient quitté le port libyen de Tobrouk à bord d’une embarcation délabrée, en direction de l’Italie. C’est au moment où ce groupe a été rejoint en pleine mer par un second bateau déjà surchargé que les deux embarcations auraient chaviré.



à la une



afrik-foot