3 août 2015 / Mis à jour à 09:50 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Nigeria
Nigeria : le poste de police de la ville de Song brûlé

Le poste de police de la ville de Song, située à seulement quelques kilomètres de la frontière avec le Cameroun, a été le théâtre d’un attentat armé ayant fait quatre morts dont un policier et un soldat, rapporte BBCAfrique. Le porte-parole de la police de l’Etat d’Adamawa a informé la BBC que le groupe islamiste Boko Haram a plusieurs fois commis des attaques mortelles dans le Nord du pays, mais refuse pour le moment d’imputer la responsabilité des attentats à quelconque groupe terroriste. L’Etat de Adamawa subit régulièrement des attaques de groupes islamistes, mais c’est la première fois qu’ils s’en prennent à la ville de Song. Une autre attaque du genre a été perpétrée la semaine dernière à Maiha, toujours dans l’Etat de Adamawa. Et jusque-là, un suspect n’a été arrêté. A en croire des témoins oculaires, certaines victimes ont été brûlées vives.


Nigeria en bref
Cinq personnes au moins ont été tuées dans l’explosion d’une bombe, ce matin sur le marché de Gamboru, à Maiduguri dans le nord-est du Nigeria, a rapporté Le Figaro .Selon une source médicale, l’attentat...

Le port de la burqa, le voile intégral, a été interdit dans la région de Diffa, au sud-est du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. Cette zone est l’objet d’incursion régulière de la part des...

Le président nigérian Muhammadu Buhari doit effectuer ce samedi une visite officielle de 24 heures dans la capitale du Bénin, Cotonou. L’annonce a été faite par le gouvernement béninois mardi. Il...


derniers articles Nigeria
En guise de représailles à des personnes accusées de dénonciation, Boko Haram a frappé aux abords de Maiduguri, causant au moins 13 morts.

Alors que beaucoup d’observateurs et de responsables de la sous-région ont affirmé que Boko Haram était affaibli, à bout de souffle, le groupe terroriste nigérian, comme pour signifier au monde entier...

Dans le cadre de la mise en place de la force régionale contre le groupe terroriste Boko Haram, le Bénin a annoncé l’envoi de 800 militaires au front.


à la une




en bref