6 juillet 2015 / Mis à jour à 11:47 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Nigeria
Nigeria : le poste de police de la ville de Song brûlé

Le poste de police de la ville de Song, située à seulement quelques kilomètres de la frontière avec le Cameroun, a été le théâtre d’un attentat armé ayant fait quatre morts dont un policier et un soldat, rapporte BBCAfrique. Le porte-parole de la police de l’Etat d’Adamawa a informé la BBC que le groupe islamiste Boko Haram a plusieurs fois commis des attaques mortelles dans le Nord du pays, mais refuse pour le moment d’imputer la responsabilité des attentats à quelconque groupe terroriste. L’Etat de Adamawa subit régulièrement des attaques de groupes islamistes, mais c’est la première fois qu’ils s’en prennent à la ville de Song. Une autre attaque du genre a été perpétrée la semaine dernière à Maiha, toujours dans l’Etat de Adamawa. Et jusque-là, un suspect n’a été arrêté. A en croire des témoins oculaires, certaines victimes ont été brûlées vives.


Nigeria en bref
La maison blanche a annoncé ce jeudi, la visite prochaine aux Etats-Unis de Muhammadu Buhari, nouveau président élu du Nigeria. Il sera reçu le 20 juillet prochain par son homologue américain Barak...

Deux ressortissants libanais ont été enlevés mercredi dans le sud du Nigeria, dans l’État de Bayelsa, selon plusieurs médias locaux.Deux policiers ont été tués lorsque les assaillants ont mené leur...

Au moins 42 personnes ont été tuées par des membres présumés du groupe terroriste nigérian Boko Haram au cours de deux attaques dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré ce mercredi des habitants et un...


derniers articles Nigeria
Cinq personnes dont une femme, ses deux enfants et un pasteur ont été tuées, ce dimanche, dans un attentat suicide contre une église, dans la ville de Potiskum, au nord du...

La Fédération nigériane de football a officialisé le limogeage de Stephen Keshi. Sélectionneur des Super Eagles, le technicien paye les résultats en dents de scie de l’équipe... mais surtout sa...

Le groupe terroriste nigérian Boko Haram a tué pas moins de 200 personnes 48 heures, ces derniers jours, dans le nord du Nigiria, prouvant au monde entier qu’il n’a pas dit son dernier...


à la une




en bref