2 mai 2018 / Mis à jour à 02:32 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Nigeria
Nigeria : la fièvre Lassa tue plus de 100 personnes

Au moins 101 personnes sont décédées de la fièvre de Lassa au Nigeria depuis l’apparition de cette maladie dans le pays, a annoncé le Centre national de contrôle des maladies (NCDC) dans un communiqué publié ce samedi. Les personnes décédées de ce virus hémorragique ont été enregistrées dans la capitale Abuja, à Lagos et dans quatorze autres Etats du pays, a souligné le NCDC. Selon les informations du centre nigérian arrêtées au 3 février, 175 cas de fièvre de Lassa ont été répertoriés dans le pays avec un total de 101 morts. De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit la fièvre de Lassa comme une infection virale appartenant à la même famille de virus que celui de Marburg. Elle tire son nom d’une localité du nord du Nigeria où elle a été identifiée pour la première fois en 1969.



Nigeria en bref
Une position de l’armée tchadienne a été attaquée dans la nuit de samedi à dimanche 25 septembre 2016, faisant quatre morts et six blessés. L’attaque attribuée au groupe nigérian Boko Haram a eu lieu...

Le président nigérian Muhammadu Buhari a procédé, mardi 26 juillet 2016, à l’inauguration officielle du premier « TGV » du Nigeria et aussi le premier en Afrique de l’Ouest. Cette première ligne à grande...

Au Niger, plusieurs centaines de personnes : des acteurs de la société civile, des syndicalistes et des étudiants, ont manifesté, ce samedi 9 juillet 2016, dans la capitale, Niamey contre Boko Haram...


derniers articles Nigeria
Au moins 17 personnes dont deux prêtres, ont été tuées et plusieurs autres sont portées disparues après que des présumés bergers aient ouvert le feu sur une église et brulé un village dans l’Etat de...

A 53 jours du coup d’envoi du Mondial 2018, Afrik-Foot vous propose un point sur les joueurs blessés qui vont ou qui risquent de manquer la compétition avec les sélections...

En février, une faction du mouvement djihadiste Boko Haram a saisi 113 enfants de Dapchi au nord-est du Nigeria. Il a ensuite publié 107 d’entre eux. Cinq seraient morts ; on reste captif. Cela...


à la une



afrik-foot