30 octobre 2014 / Mis à jour à 18:22 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Nigeria
Nigeria : cinq morts dans des affrontements

Quatre islamistes présumés et un soldat ont été tués dimanche lors d’affrontements dans le nord-est du Nigeria, dans la ville de Potiskum, a annoncé un porte-parole de l’armée nigériane, rapporte l’AFP. Dans un communiqué, le porte-parole a indiqué que l’opération s’est déroulée samedi dans le quartier de Yandiski, où réside une forte concentration de membres du mouvement islamiste Boko Haram. Potiskum, capitale commerciale de l’Etat de Yobe, a été durement et fréquemment touchée par des attaques du groupe Boko Haram ces derniers mois, conduisant à un puissant déploiement de l’armée. Ces affrontements entre le groupe islamiste et les forces de l’ordre nigérianes ont fait, selon les estimations, plus de 3.000 morts depuis 2009.


Nigeria en bref
Et de sept pour les Super Falcons une nouvelle fois sur le toit de l’Afrique ! Le Nigeria s’est adjugé la 9e édition de la Coupe d’Afrique des nations féminine en venant à bout du Cameroun (2-0) ce...

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius s’est en effet inquiété ce mercredi en Conseil des ministres de la « menace croissante représentée par Boko Haram dans le nord du Nigeria avec...

Au moins 67 ressortissants sud-africains sont décédés dans l’effondrement de la Synagogue Church of All Nations le 12 septembre, à Lagos, la capitale économique du Nigeria. « Je suis profondément...


derniers articles Nigeria
Limogé par la Fédération nigériane après le mauvais résultats des Super Eagles dans les éliminatoires de la CAN 2015, Stephen Keshi est annoncé pour retrouver le poste de sélectionneur qu’il a quitté...

Des membres de Boko Haram sont soupçonnés d’être à l’origine de l’attaque du village de Kukawa, près de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno. Plusieurs personnes y ont été tuées et des maisons...

La Fédération nigériane se retrouve une nouvelle fois sous la menace d’une suspension de la FIFA. L’instance a jusqu’à vendredi 31 octobre pour remettre en place son nouveau président élu, Amaju...


à la une




en bref