20 décembre 2014 / Mis à jour à 13:49 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mozambique
Mozambique : Afonso Dhlakama prépare la guerre

Afonso Dhlakama, l’ex-commandant de la guérilla mozambicaine, a menacé ce lundi 12 novembre « de reprendre les armes pour se faire entendre du Frelimo au pouvoir, l’ accusant d’accaparer toutes les richesses du pays », rapporte LeFigaro.fr, citant une interview exclusive de l’AFP. Dans cet entretien, l’ancien chef de la Résistance nationale mozambicaine (Renamo), l’ancienne guérilla, n’exclut pas un coup d’Etat : « J’entraîne des hommes et s’il le faut, nous sortirons d’ici et nous détruirons le Mozambique », a-t-il confié à l’Agence France Presse. Recherchés, lui et ses comparses, Afonso Dhlakama s’est réfugié depuis le mois d’octobre, en compagnie de plusieurs centaines d’hommes près du massif de Gorongosa (centre), « non loin d’une ancienne base utilisée par la Renamo durant les 16 années de guerre civile qui ensanglanta le Mozambique jusqu’en 1992, faisant un million de morts », précise LeFigaro.fr.


Mozambique en bref
Alors que les résultats des élections présidentielle et législatives ne sont encore même pas annoncées que l’opposition crie à la fraude. La Renamo, ex-guérilla et principal parti d’opposition qui...

Le président de la République mozambicaine Armando Guebuza a annoncé lundi que 90% des 128 districts du Mozambique étaient désormais sans mines antipersonnel. Il a indiqué que l’objectif de nettoyer...

Près de 130 000 personnes seraient menacées par la faim au Mozambique, dans la province d’Inhambane, au sud du pays. L’annonce a été faite samedi par la Radio Mozambique. Ces mozambicains présents dans...


derniers articles Mozambique
L’opposition accuse le parti au pouvoir Frelimo de fraude concernant les élections présidentielles et législatives qui se sont tenues mercredi.

Le candidat du parti au pouvoir mozambicain, Filipe Nyusi, arriverait en tête de l’élection présidentielle avec plus de 60% des voix.

Au cours d’un séminaire à Maputo, les défenseurs de l’environnement ont dénoncé le braconnage qui prend de l’ampleur au Mozambique.


à la une




en bref