29 juillet 2014 / Mis à jour à 13:40 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Chine - France - Pan Afrique
Moscovici veut que la France concurrence la Chine en Afrique

Pierre Moscovici, le ministre français de l’Economie et des Finances, s’inquiète de la progression de la Chine sur le continent africain (lire l’article Coopération Chine-Afrique : L’europe inquiétée ?) et il exhorte les entreprises françaises à réagir : "Il est évident que la Chine est de plus en plus présente en Afrique. Les entreprises françaises qui en ont les moyens doivent passer à l’offensive (...) Elles doivent être présentes sur le terrain. Elles doivent se battre", a-t-il déclaré à la presse samedi lors d’un passage en Côte d’Ivoire. "Le phénomène nouveau est que la croissance africaine a le potentiel de stimuler la croissance en France. Nous devons être présents" a ensuite déclaré Pierre Moscovici qui compte beaucoup sur la création de la Banque publique d’investissement (BPI) dotée de 42 M€ pour favoriser la compétitivité des entreprises françaises en Afrique.


France en bref
Les deux boites noires de l’avion d’Air Algérie qui s’est écrasé dans le nord-mali sont en route pour Paris, où s’est tenu ce lundi matin à l’Elysée une réunion de suivi, où ont participé le président...

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a précisé que 54 Français ont été tués dans le crash du vol de la compagnie Air Algérie, au lieu de 51. Mais pour le moment, les causes du drame ne sont...

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a précisé que 54 Français ont été tués dans le crash du vol de la compagnie Air Algérie, au lieu de 51. Mais pour le moment, les causes du drame ne sont...


derniers articles France
Un éventuel scénario du crash au Mali du vol MD-83 d’Air Algérie devrait être disponible dans « quelques semaines », espère le directeur du BEA.

Prié par l’OM, son club formateur, de faire ses valises, Jordan Ayew a décidé de rebondir au FC Lorient, avec qui l’attaquant ghanéen s’est engagé pour quatre ans, lundi. Un club bien connu du clan Ayew...

L’Algérie est en colère contre le président François Hollande qui s’affiche comme le seul homme impliqué dans la gestion du crash du vol AH5017 au Mali. La faute aux autorités algériennes...


à la une




en bref