25 août 2016 / Mis à jour à 23:16 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Chine - France - Pan Afrique
Moscovici veut que la France concurrence la Chine en Afrique

Pierre Moscovici, le ministre français de l’Economie et des Finances, s’inquiète de la progression de la Chine sur le continent africain (lire l’article Coopération Chine-Afrique : L’europe inquiétée ?) et il exhorte les entreprises françaises à réagir : "Il est évident que la Chine est de plus en plus présente en Afrique. Les entreprises françaises qui en ont les moyens doivent passer à l’offensive (...) Elles doivent être présentes sur le terrain. Elles doivent se battre", a-t-il déclaré à la presse samedi lors d’un passage en Côte d’Ivoire. "Le phénomène nouveau est que la croissance africaine a le potentiel de stimuler la croissance en France. Nous devons être présents" a ensuite déclaré Pierre Moscovici qui compte beaucoup sur la création de la Banque publique d’investissement (BPI) dotée de 42 M€ pour favoriser la compétitivité des entreprises françaises en Afrique.


France en bref
Le beau-frère de Chérif Kouachi, l’un des auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, a été interpellé fin juillet en Turquie. il s’agit notamment de Mourad Hamyd, suspecté d’avoir voulu se rendre en...

L’équipementier automobile français Valeo vient d’annoncer un investissement de 50 millions d’euros dans une nouvelle usine à Tanger au Maroc. Dédiée à l’approvisionnement des deux constructeurs...

L’attentat qui a ensanglanté la Promenade des Anglais jeudi soir à Nice a poussé dès vendredi des pays européens à réviser leurs règles de sécurité, notamment à Londres et à Bruxelles. En effet, la...


derniers articles France
En Gambie, un membre de l’opposition arrêté est mort au cours du week-end. Il avait été interpellé au mois de mai dernier.

Fidèle à son partenaire historique français, la Côte d’Ivoire a néanmoins développé de solides relations commerciales et diplomatiques avec d’autres pays étrangers depuis plusieurs années. Le Maroc, la...

Dans un discours à la Nation, le roi du Maroc Mohammed VI a appelé à un front commun pour contrecarrer le fanatisme des djihadistes. Le souverain a également exhorté les Marocains de la diaspora à se...


à la une




en bref