20 décembre 2014 / Mis à jour à 15:37 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Mali - Mauritanie - Conflit - Politique - Terrorisme
Mohamed Ould Abdel Aziz bientôt de retour en Mauritanie
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, devrait rentrer au pays samedi prochain, d’après son entourage. Une nouvelle qui intervient au moment où les Mauritaniens commençaient à exprimer leur inquiétude quant à l’absence de leur dirigeant.

Après plus d’un mois et demi passé en France, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé son intention de rentrer en Mauritanie, selon son conseiller en communication Rassoul Ould Khal. Son absence de Nouakchott, depuis le 14 octobre dernier, après avoir essuyé une balle accidentelle tirée par un militaire, selon un communiqué officiel, sème depuis quelques jours une ambiance délicate en Mauritanie. L’opposition et la société civile ont émis leur crainte de voir le pays de nouveau déstabilisé. La Mauritanie est en effet habituée aux coups d’Etat militaires. D’autant plus que sa situation politique, avant le départ provisoire du président, était complexe. Le « Printemps arabe » n’avait pas manqué d’embarquer avec lui la Mauritanie dans sa vague de protestation.

La question de savoir si le président mauritanien, âgé de 55 ans, allait être de retour avant la fête nationale de l’indépendance, le 28 novembre, était sur toutes les lèvres avant l’annonce de son retour par son chargé de communication. Le président du parti Convergence nationale démocratique, Mahfoudh Ould Bettah, est allé jusqu’à suggérer la formation d’un gouvernement transitoire sur la base d’un « consensus national », rapporte le quotidien mauritanien Alakhbar. Ce leader de l’opposition souhaite d’ailleurs que l’armée se désengage de la vie politique et retourne dans les casernes.

Rencontre à l’Elysée

Ce mardi, Ould Abdel Aziz s’est entretenu à l’Elysée avec son homologue, François Hollande, à qui il aurait confié son souhait de « rentrer très rapidement, dans quelques jours ».

Au programme des échanges, a entre autres, la situation au Nord-Mali. Il a évoqué une « situation extrêmement difficile ». Le président mauritanien est un allié de l’Occident dans la lutte contre le terrorisme. « Avec la volonté de l’ensemble des pays et des chefs d’Etat je pense que nous allons vouloir traiter et régler définitivement ce problème qui mine le développement de notre région", a-t-il souligné.

Une coalition militaire des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), près de 3 300 soldats, devrait être envoyée au Mali début 2013 pour libérer le nord contrôlée par les islamistes.


lire aussi
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a été blessé par balles le samedi 13 octobre, et soigné à l’hôpital militaire de Percy, dans les Hauts-de-Seine, en France. Depuis sa sortie de...

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, blessé par balles ce samedi 13 octobre, est arrivé à Paris et a été hospitalisé à l’hôpital militaire de Percy, dans les Hauts-de-Seine. Un officiel...


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles