20 mai 2018 / Mis à jour à 21:39 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Asie - Chine - Mozambique - Transport - Drame
MH370 : le débris d’avion retrouvé au Mozambique analysé en Australie

Un débris d’avion découvert sur une côte de l’océan Indien au Mozambique va être envoyé en Australie pour déterminer s’il s’agit d’une nouvelle pièce du vol MH370 disparu le 8 mars 2014.

Un débris d’avion découvert sur une côte de l’océan Indien au Mozambique va être envoyé en Australie pour déterminer s’il s’agit d’une nouvelle pièce du Boeing 777 de Malaysia Airlines, précisément du vol MH370 disparu il y a presque deux ans.

Ce morceau d’avion d’environ un mètre de long a été exposé par les autorités mozambicaines, pour la première fois, jeudi à Maputo, peu avant la publication d’un rapport provisoire d’enquête, le 8 mars, deux ans jour pour jour après cette disparition devenue l’un des plus grands mystères de l’aviation civile.

L’appareil de la compagnie malaisienne s’était volatilisé le 8 mars 2014 peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 passagers à bord, et se serait abîmé dans l’océan Indien.

L’Australie, qui dirige les recherches dans l’océan Indien, devrait conclure, d’ici juillet, ses opérations concentrées dans les profondeurs d’une zone délimitée où pourrait se trouver l’épave. Pour sa part, Liow Tiong Lai, ministre malaisien des Transports, a déclaré à des journalistes à Kuala Lumpur qu’il était « fort probable que le débris retrouvé au Mozambique provienne d’un Boeing 777 », le même modèle que l’appareil qui effectuait le vol MH370.

Les autorités mozambicaines ont confirmé qu’une pièce d’avion, qui n’a pas encore été formellement identifiée, leur avait été remise par un touriste américain, Blaine Gibson.



à la une



afrik-foot