2 août 2015 / Mis à jour à 23:29 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mauritanie
Mauritanie : Aziz attaque Bouamatou

La guerre semble déclarée en Mauritanie entre le président Aziz et Mohamed Ould Bouamatou, l’homme d’affaire le plus puissant du pays. Trois de ses sociétés font actuellement l’objet d’un redressement fiscal pour un montant d’environ 4 milliards d’ouguiyas (13 millions de dollars) rapporte le journal le Calame. Bouamatou qui avait beaucoup œuvré pour mener Aziz au pouvoir s’était largement éloigné de son poulain depuis, allant jusqu’à s’exiler au Maroc rapporte la presse, mais ses réseaux restent puissants en France et en Mauritanie. Le fait qu’Aziz ose l’attaquer confirmerait qu’avec les évènements actuels et la guerre menée au terrorisme, le président mauritanien doit se sentir en position de force, la Mauritanie ayant un rôle important à jouer avec son immense frontière commune avec le Mali.
La Mauritanie est dans une situation financière très difficile, le pouvoir et ses proches étant soupçonnés d’avoir vidés à son profit tous les comptes, dont celui de la Banque Centrale de Mauritanie.


Mauritanie en bref
Le premier conseiller de l’ambassade algérienne à Nouakchott a été expulsé de la Mauritanie, mercredi 22 avril. Selon Al Jazeera, il est accusé d’être derrière un article, publié sur un site...

La Mauritanie a conclu mardi dernier un contrat de vente d’électricité au Mali, qui sera produite à partir d’un gisement gazier, rapporte l’Agence de presse africaine (APA). Un accord signé dans la...

En grève de la faim depuis lundi afin de protester contre leurs conditions de détention, les trois militants anti-esclavagistes condamnés en janvier dernier ont mis fin ce jeudi à leur grève de la...


derniers articles Mauritanie
Lors d’un sommet sur la Grande muraille verte qui s’est ouvert ce lundi en Mauritanie, onze pays africains ont réclamé la levée des sanctions imposées au...

Dans la nuit de lundi à mardi, quinze terroristes présumés d’un bus provenant de la Côte d’Ivoire ont été arrêtés au sud du Mali, près de la frontière ivoirienne.

Installée officiellement au Tchad depuis juillet 2014, l’opération Barkhane est consacrée à la lutte contre les groupes terroristes au Sahel. Au cours d’un point de presse, le Général Jean-Pierre...


à la une




en bref