4 décembre 2016 / Mis à jour à 23:20 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
International - Maroc - Sahara Occidental - Conflit - Coopération - Droits de l’Homme
Maroc-Sahara Occidental : le royaume suspend ses relations avec l’Europe
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le Maroc a annoncé qu’il suspendait ses relations avec les institutions de l’Union Européenne après la décision de la Cour de justice de l’UE (CJUE). Et pourquoi donc ?

La décision de la Cour de justice de l’UE (CJUE) d’annuler l’accord commercial sur les produits agricoles conclu en 2012 avec le royaume chérifien n’est pas du goût du Maroc qui a annoncé, ce jeudi 25 février 2016, qu’il suspendait ses relations avec les institutions de l’Union Européenne.

Dans un communiqué, le ministère marocain de la Communication précise, ce jeudi, que « le gouvernement renouvelle son refus catégorique de la décision de la Cour de justice européenne et dénonce la nature politique de cette décision », Rabat considérant qu’elle viole le droit international. La semaine dernière, le Conseil de l’Union Européenne ayant fait appel de cette décision de la CJUE.

Le 10 décembre dernier, suite à une requête du Front Polisario, la CJUE, qui siège à Luxembourg, a estimé que cet accord ne présentait pas « les garanties nécessaires pour que les ressources de la région du Sahara (Occidental) profitent aux habitants locaux ». Réclamant l’indépendance du Sahara Occidental, le Polisario considère que les accords internationaux conclus par le Maroc concernant le Sahara Occidental violent le droit international.



à la une




communiqués

en bref