19 novembre 2017 / Mis à jour à 22:32 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie - Maroc - Sahara Occidental - Politique
Maroc, Sahara, Algérie : Köhler à la place de Ross, le Polisario OK
Horst Köhler, ancien Président allemand

Le Front Polisario a validation la nomination de l’ancien Président allemand Horst Köhler en tant qu’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental.

Le Front Polisario a donné son feu vert à la nomination de l’ancien chef de l’Etat allemand Horst Köhler en tant qu’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental.

Selon Yabiladi, qui cite Ahmed Boukhari, représentant du Front aux Nations-Unies dans des déclarations à l’agence algérienne de presse, la décision a été transmise au Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Le site informe que aussitôt après l’annonce de la candidature de l’ancien Président d’Allemagne, de hauts cadres du Polisario avaient émis des réserves. Ils s’attendraient à ce que le dossier soit de nouveau confié à un ressortissant américain. C’est en effet la première fois, depuis plus de 20 ans, que l’ONU choisit un Européen pour prendre en charger le dossier du Sahara Occidental.

Algérie Focus, qui citait des sources diplomatiques révélait que le choix de l’ancien Président allemand pour conduire cette mission a été une exigence des Marocains qui veulent à tout prix travailler avec un Européen. Le site algérien ajoutait que Horst Köhler « aura pour mission de gérer une situation explosive surtout que les Sahraouis font davantage preuve d’impatience. Mieux, ils menacent de reprendre les armes ». A rappeler que Christopher Ross avait démissionné au début de l’année 2017.



à la une




communiqués

afrik-foot