29 juillet 2014 / Mis à jour à 11:30 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Mali
Mali : un chameau offert à Hollande

François Hollande est arrivé ce samedi matin au Mali. Le président français a été accueilli comme il se doit, c’est-à-dire comme un libérateur. Il a eu droit à un bain de foule à Tombouctou, ville sainte et ancien fief d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). L’occupant actuel de l’Elysée, dont le nom a été scandé par les Maliens en liesse, s’est vu offert un cadeau atypique : « A son arrivée dans la ville de Tombouctou, après avoir salué des soldats maliens et français, et après avoir écouté des chants traditionnels en son honneur, le président de la République s’est vu offrir un chameau », rapporte LeParisien.fr. « Je m’en servirai autant que possible comme moyen de transport », a déclaré François Hollande.

Vidéo


Mali en bref
Les deux boites noires de l’avion d’Air Algérie qui s’est écrasé dans le nord-mali sont en route pour Paris, où s’est tenu ce lundi matin à l’Elysée une réunion de suivi, où ont participé le président...

La présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, a rendu hommage jeudi au lancement des négociations inter-maliennes entre groupes armés du nord et gouvernement, à...

Un contingent sénégalais de 140 policiers a quitté la capitale du Sénégal, Dakar, mercredi dernier dans la soirée à destination du Mali, dans le cadre de la Mission de maintien de la paix des Nations...


derniers articles Mali
L’Algérie est en colère contre le président François Hollande qui s’affiche comme le seul homme impliqué dans la gestion du crash du vol AH5017 au Mali. La faute aux autorités algériennes...

Les deux boites noires de l’avion d’Air Algérie qui s’est écrasé dans le nord-Mali viennent d’arriver en France. Les enquêteurs ont déjà commencé à les examiner pour tenter de connaître les circonstances...

François Hollande promet de ramener en France "tous les corps" des victimes du vol AH5017 d’Air Algérie qui s’est écrasé au Mali, le jeudi 24 juillet dernier.


à la une




en bref