20 novembre 2017 / Mis à jour à 19:21 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Mali - Politique - Terrorisme
Mali : l’armée française neutralise une vingtaine de djihadistes

L’armée française a annoncé avoir mené une opération près de la frontière entre le Mali et le Burkina-Faso, à la fois par des frappes aériennes et au sol, mettant hors d’état de nuire une vingtaine de djihadistes.

L’armée française a annoncé avoir mené une opération près de la frontière entre le Mali et le Burkina-Faso, à la fois par des frappes aériennes et au sol, mettant hors d’état de nuire une vingtaine de djihadistes. Les opération ont eu lieu, ce week-end au sud-ouest de Gao.

«  Depuis samedi 29 avril, la force Barkhane est engagée dans une opération qui a permis de neutraliser près d’une vingtaine de terroristes dans la forêt de Foulsaré à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, au sud-ouest de Gao  », a annoncé l’état-major dans un communiqué publié ce dimanche 30 avril 2017.

Le communiqué ajoute que ce secteur est considéré comme une  zone logistique importante pour les terroristes . L’opération a été menée à la fois par des frappes aériennes et des commandos au sol. Au cours des raids, une quantité importante d’armes et de munitions a été saisie. L’armée a en outre mis la main sur des lance-roquettes et des composants d’engins explosifs.

Cette opération intervient près de quatre semaines après la mort, le 5 avril 2017, de Julien Barbé, un soldat français de 27 ans tué par des terroristes, au cours d’une embuscade dans le sud du Mali.



à la une




communiqués

afrik-foot